Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bannières, costumes, de toutes les paroisses de Bretagne venues en délégation, hommage de pélerins à sainte Anne  Bannières, costumes, de toutes les paroisses de Bretagne venues en délégation, hommage de pélerins à sainte Anne
Bannières, costumes, de toutes les paroisses de Bretagne venues en délégation, hommage de pélerins à sainte Anne

Bannières, costumes, de toutes les paroisses de Bretagne venues en délégation, hommage de pélerins à sainte Anne

http://www.sainteanne-sanctuaire.com/?titre=sainte-anne-o-bonne-mere-&mode=prieres_et_chants&id=113 

Jour de fête ...que j'aime !

Enfant,  dès 12 ans,  nous allions, les jeunes filles des années... 1956... à pied sur la route, dès le petit matin, ce jour-précis, marchant et chantant sur les plus de 15 km de la petite route, à peine goudronnée. Cela nous prenait près de 4 heures, chaque année,  de Vannes à Sainte-Anne D'Auray, le 26 juillet ...Jamais je ne l'ai manqué même si,  depuis, avec les années, j'y vais parfois en car...et moins souvent à pied !

Ma grand-mère avait souhaité que je m'appelle "Anne-Marie" - ces deux prénoms composés de deux prénoms, celui d'une " grand-mère" et celui d'une mère ...la chaleur de "son" affection m' a conduite à faire de ce jour le plus beau de ma vie : Je suis Anne aujourd'hui, devenue grand-mère à mon tour. Je comprends maintenant le sens de ces deux prénoms qui recouvrent cet amour particulier qui entoure les siens, nés de nous ! Qui continuent un peu de nous et avec les autres, après nous  !

Comme je la remercie de m'avoir donné ces deux noms chrétiens, si fort de message !

Et voici que je continue mon histoire ...Comme moi, depuis des années des intrépides, croyants pour la majortité, continuent de marcher ! 

A  4 km de Vannes, sur la route,  la chapelle de Béléan était la première étape. Toujours là, pour nous accueillir. Etape nécessaire pour se reposer un peu. Chapelle de la paroisse de Ploeren, Notre-Dame de Bethléem, et par corruption Béléan, située sur le bord de la route comme un havre...Elle faisait déjà  l'objet d'une dévotion importante, comme en témoignent les nombreuses bougies allumées en permanence et le livre où les pèlerins écrivent leurs demandes et remerciements.

Le chemin continuait en direction de Sainte-Anne, il y avait une auberge, pour prendre un peu d'eau et  quelques kilomètres plus loin, une petite fontaine ... Pour les plus courageux, l'aller et le retour  se faisaient le même jour  pour  joindre l'exploit sportif  à la prière !  D'aucuns de ceux qui continuent ce pélerinage partent parfois de bien plus loin que moi en  reprennant cette marche  pèlerine depuis des siècles ( 1625) ...

Et ce malgré un recul de la pratique religieuse, ce pélerinage attire toujours autant la population. Le 20 septembre 1996, le pape Jean-Paul II, en pèlerinage à Sainte Anne d'Auray, fut entouré de 150 000 pèlerins !  Depuis chaque année, un évenement marquant fait revenir de nouveaux pélerins.

Même si cette marche est solitaire et silencieuse, les occasions de rencontres et d'échanges se présentent aussi  sur le chemin : On s'aperçoit que l'ouverture aux autres s'impose car on partage, ce  chemin ...qui aboutit au même endroit !

Quelle émotion quand se profile la pointe de la flêche de la basilique au détour du dernier virage.  

Sainte Anne D'Auray,  devenu le plus Grand Pardon Breton ! Anne est considérée comme la sainte patronne des Bretons, d'où ce dicton : "Mort ou vivant, à Sainte-Anne une fois doit aller tout Breton".

Un "pardon" ? Quelle étonnante appellation pour un si beau jour de Fête : je vous l'explique...

Un "pardon" est une forme "typiquement" bretonne de pèlerinage et une des manifestations les plus traditionnelles de la foi populaire en Bretagne. D’origine très ancienne, puisque probablement lié à l’évangélisation du pays par les moines celtes, dès le Vème siècle, il s’apparente aux « parades » de la Saint Patrick en Irlande.

Un PARDON s’inscrit dans une démarche de pénitence : les chrétiens se rendent en pèlerinage soit en un lieu dédié ou en raison d’une apparition, comme- ici- à Sainte Anne d’Auray. Le déplacement jusqu’au lieu de rendez-vous, comme la procession, traduisent le désir de se mettre en marche pour obtenir la protection de Sainte Anne qu'on prie et chante sur le chemin !

Pour nous pèlerins, parfois simples marcheurs liés par l'amitié et/ou la foi, en offrant les fatigues de notre chemin parcouru à pied, c'est un peu le symbole du chemin de notre vie parfois bien difficile à faire avec ceux qui nous côtoient... pour atteindre Dieu qui nous attend au bout du chemin de notre vie...En reconnaissant notre état de "pauvre pécheur" pour obtenir « le pardon ».

Le Pardon de Sainte Anne d’Auray est lui, appelé « Grand Pardon », à la fois en raison de son importance – autour de 20 000 pèlerins chaque année le jour-même du pèlerinage du 26 juillet – mais aussi, parce qu’il fête Sainte Anne, Patronne de la Bretagne :  Tous les diocèses se déplacent !

Situé au cœur du Pays d’Auray en Morbihan, Le Pèlerinage de "Sainte Anne d’AURAY" s’impose comme "UN" site patrimonial à découvrir. Capitale spirituelle bretonne, elle représente depuis près de 4 siècles, le plus grand lieu de pèlerinage de Bretagne avec plus de 800.000 visiteurs accueillis chaque année. Pour quelques heures, pour un jour ou deux, il  se prépare et se réserve  des mois à l'avance !

Son Grand Pardon a lieu sur deux jours, les 25 et 26 Juillet, de chaque année- mais il y a également des pèlerinages toute l'année, parfois même "un Festival" comme celui des Familles qui s'y tient la semaine suivante (danse, chants...).

Deux jours de fête spirituelle, culturelle, ....durant lesquels se déroulent procession, veillée et nombre de célébrations en breton et en français, accompagnés de musique sacrée traditionnelle et moderne alternées, en défilés de costumes colorés de chaque paroisse ou de chaque  " pays" Breton. On y festoie aussi bien sûr : bon repas au restaurant avec "le menu du pèlerin" ou simple pique-nique assis dans la prairie.

Et quand vient le soir, il n'est pas rare que les uns et les autres se prennent la main pour danser ! Jour de fête ! Chaque 26 juillet !

C'est aussi ma fête et celle de tous les êtres qui portent toutes les variantes de ce prénom simple ou composé !

A Sainte Anne D' Auray, je serais heureuse de vous y retrouver !

https://www.facebook.com/annemarie.boutet.7/media_set?set=a.833138793365632.1073741841.100000085565217&type=3

 

https://www.facebook.com/annemarie.boutet.7/media_set?set=a.833138793365632.1073741841.100000085565217&type=3

Partager cet article

Repost 0