Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parce que je suis mère !

Parce que je suis mère... .

C'est un sujet sur lequel je me suis déjà exprimée car j’ai apporté, depuis qu'il est connu, « mon soutien » à Vincent Lambert...Sujet qui enflamme encore les médias avec les dernières décisions du 23 juillet 2015 ! Et ce n'est pas fini.

"Quelle serait donc cette société qui abandonnerait ses plus fragiles ?" avais-je écrit sur ma page Facebook, il y a quelque temps ! Et, j'avais relayé une photo de Vincent Lambert qui depuis son accident en 2008 vit dans un état de fragilité de santé dont les médecins donnent certains noms scientifiques. Mais vous avez bien lu, j'ai dit "vit".

Oui, j'ai montré effectivement volontairement Vincent Lambert ! Non, sa photo n'est pas floutée ! Oui, je le sais. Mais à partir du moment où l'on dit qu’il n’aurait pas consenti à donner son image, il n’a pas "non plus" donné son accord pour qu’on lui ôte la vie et qu'on arrête de le perfuser pour l'alimenter et l'hydrater. C'est effectivement la seule façon de le voir et de reconnaitre qu'il est vivant. Il faut montrer qu'il est bien vivant. Ceux qui ne veulent pas le regarder regardent ailleurs !

C'est mon droit comme le vôtre de critiquer. Et d'avoir un point de vue, différent !

Mais ... Oui, Il est vivant ! Son cœur bat, il respire par lui-même, ses paupières bougent, si faible soit-il. Il n’a pas d’assistance respiratoire non plus. On dit : ‘Il faut le débrancher’, mais il n’est pas branché ! (…) Ses parents et tout autre personne qui a été mère, comme moi, au moins une fois dans sa vie, "nous" en tant que parents avons le droit de dire aussi ce qu'on ressent, comme par exemple, nous ne voulons pas qu’on provoque sa mort !

Oui, moi, j'ai bien dit, j'ai "le droit" de dire je veux qu'il reste en vie ! ...sans offenser personne !

Même si La Loi Léonetti le permet, elle n'oblige pas à le faire !

Nous avons le droit de dire qu'on doit respecter "sa " "vie", parce qu'on aime son enfant , comme il est : c'est le mystère de l'amour maternel ! Du moment que notre enfant n'est pas tenaillé par d'atroces souffrances !

Et son visage, celui de Vincent, prouve qu'il n'est pas dans d'atroces souffrances, c'est pour cela que je l'ai montré.

C’est aussi le droit pour tous ceux qui respectent la vie de chaque être humain de dire que l'on veut vivre avec "sa" différence quelle qu’elle soit ! Personne n'a le droit- non plus- de "penser" à sa place à Vincent, ni de décider à sa place non plus : on ne fait pas parler quelqu'un qui ne peut pas parler. On ne parle pas "à sa place" ! ...

Sauf, en l'absence d'écrits, ceux qui lui ont donné la vie ! Oui, parce qu' ils lui ont donné la vie, donc ce n'est pas pour la lui supprimer ainsi en disant "allez-y, ne l'alimentez plus, faites le mourir de faim et de soif" !

Respect leur est du à ces parents que je connais pas personnellement au demeurant.

Vincent Lambert n' a pas laissé de document écrit sur ce sujet ! Sinon, il y a longtemps que les médias nous aurait donné la photo du document !

Et, c'est ce qui fait que chacun s'arrache cet homme pour lui faire dire des choses qu'il n' a jamais dites !

Ses parents, sa mère sont donc les seuls à pourvoir dire qu'ils veulent "prendre soin de lui "- où non- jusque dans sa plus extrême fragilité ! Et, si les médecins étaient devenus maitres de la vie et de la mort, nous aurions des assassins ! Non, ils ont fait un serment "pour le respect de la vie". Ils donnent effectivement "un avis" scientifique. Ils peuvent ne pas tout maitriser. Un avis scientifique s'établit en fonction de "leurs connaissances" du moment, rien de plus. Si dévoués, soient-ils !

La Cour Européenne, quant à elle, déclare se limiter à constater que la procédure retenue par la France pour cesser de maintenir Vincent Lambert en vie est bien "conforme" à l'article 2 de la convention européenne des droits de l'homme. Mais elle n'oblige pas à le faire mourir ! Non plus !

C'est une guerre juridique qui se tient en ce moment, entamée par des personnes que je ne veux pas juger mais je m'interroge quand même sur la nature des droits qu'elles ont "ces" personnes : Quels droits ont-elles acquis sur la vie de quelqu'un ...? Une épouse, des frères, neveux et copains et qui, encore ... ?

Quels droits sur Quelqu'un ?

Pour ma part, je suis mariée, je sais que je n'ai aucun droit ni de vie et ni de mort sur mon mari, bien évidemment ! Et sur le même principe, puisque j'ai des frères et soeurs, je n'ai aucun droit sur eux, ah, si des devoirs "d'assistance" oui, éventuellement dans des conditions bien précises prévues par le code civil.

Seul mon amour "en tant que mère" me ferait aller jusqu'au bout de mes propres énergies pour prendre soin d'un enfant à qui j'ai donné la vie, sans qu'il me l'ai demandé ! Oui, parce qu'il est né de moi, alors oui, j'irai jusqu'au bout avec toutes les aides possibles ...et en particulier, j'aimerai aussi me savoir comprise.

C'est pour cela que, en tant que mère, je soutiens cette mère, ces parents, et, que je me suis inscrite dans le comité de soutien.

En France, environ 1700 personnes sont dans le même état de grand handicap que Vincent Lambert ... ...Alors ? "On" en fait quoi ? Il y a des mots que je ne peux prononcer ni entendre ! ....

Pour ma part, c'est bien parce que je suis mère que je me suis vraiment dit à un moment donné : si c'était mon enfant, celles à qui j'ai donné la vie (puisque j'ai des filles), que ferai-je ? Et sans aller plus loin, je me suis dit que je ne permettrai à personne de leur enlever la vie à aucune ! Mère, je les assisterai jusqu'au bout. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour la ou les garder dans les conditions les meilleures possibles. Et si l'hôpital public ne voulait plus faire son travail de "service aux plus faibles",alors je prendrais la responsabilité de lui donner des soins privés par tous moyens, quitte à créer une association de soutien pour avoir des moyens complémentaires. je suis sûre que ceux qui m'aiment et me respectent m'aideraient !

Oui, c'est bien parce que je suis mère ! J'ai donné la vie, jamais je ne pourrai l'enlèver à "Mon" enfant ! ...

Et je m'interroge : Que deviendrait une société si elle ne pouvait plus prendre soin de "ses" plus fragiles ?

Cette question m' interpelle profondément comme elle interroge sur toutes les fragilités, tous les handicaps, toutes les différences ... va-t-on les supprimer avec la science ? ou avec une banalisation de la mort ...donc de la vie ?

"Oui" à diminuer les souffrances. Mais NON, on nôte pas la vie à un être, fut-il si fragile ...

Dans quelques années peut-être aura- t-on découvert des moyens pour soigner de façon plus réparatrice...

Et voilà que j'ai découvert, devant mon écran "I-télé " que François Bayrou, ancien ministre, président du Mouvement Démocrate, parti politique, et actuel maire de Pau, tient le même type de raisonnement ... à la différence près, que lui, c’est un grand homme politique, pas moi !

Mais aussi peut-être parce qu'il est père, il ressent les choses autrement ou que sa conception de la société est aussi dans le respect de la moindre différence fut-elle extrême ! Peut-être aussi a-t-il un sens du respect de la vie qu'il souhaite défendre en son nom personnel mais aussi en tant que porteur et défenseur de véritables valeurs humaines... "la société que nous avons est une société qui doit aider les plus fragiles" a dit François Bayrou au sujet de Vincent Lambert sur I-Télé le 10 juin 2015 : "On ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant, même blessé"

https://www.facebook.com/jesoutiensvincent

http://www.itele.fr/chroniques/invite-politique-ferrari-tirs-croises/francois-bayrou-sur-vincent-lambert-on-ne-peut-pas-abandonner-quelquun-qui-est-vivant-meme-blesse-127294

Vous avez envie d'en parler ? Vous êtes les bienvenus !

Quelque soit votre point de vue. Dans le respect de nos différences ...Merci. ...

Mère, grand-mère, élevée dans le respect de la vie et des plus fragiles ! Je suis ainsi !

Merci à ma Grand-mère pour son respect des plus fragiles transmis  !

Merci à ma Grand-mère pour son respect des plus fragiles transmis !

Tag(s) : #Point de vue

Partager cet article

Repost 0