Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dialoguer, n'est pas cautionner !
Dialoguer, n'est pas cautionner ! Dialoguer, n'est pas cautionner !

Dialoguer, n'est pas cautionner !

Des polémiques ont lieu au sujet de la présence de Marion Maréchal Le Pen dans une université d'été du diocèse catholique de Fréjus-Toulon dans le département où elle est élue comme députée. Des informations largement reprises par tous les médias qui en ont fait leurs choux gras. Il faut bien vendre...même que du titre !

Il est vrai que sans se prendre la tête quand même, on peut se demander comment peut-on être "catholique" et voter en même temps "pour"  le FN ... ? C'est une bonne question à laquelle "seule" la personne "citoyenne" peut, en son âme et conscience, répondre pour elle-même... "

Pour ma part, je me garderai bien de répondre pour quelqu'un d'autre, ni même de juger  "le" vote de quelqu'un d'autre. J'assume mes « propres » choix. Loin du FN.

Mais, en effet, c'est vraiment une bonne question !  Les valeurs chrétiennes sont-elles en adéquation avec les choix politiques ? Celles de l'Evangile encadrées par les règlements de l'Eglise catholique ?  

Comment répondre ? Ce n'est pas toujours facile de faire "le meilleur choix" surtout quand localement une personne candidate se présente avec un vrai programme. Et, comme dans le cas présent,  cette députée élue sous l'étiquette FN- qui dégage un certain charisme-  affiche des convictions qui, pour certaines, peuvent être partagées (elle les cite dans plusieurs interwievs).

Pour ma part, historiquement issue de la mouvance démocrate chrétienne, j'ai eu à cœur d'aller à la rencontre des autres d'où qu'ils viennent, quels qu'ils soient. Ces valeurs,  transmises par les miens et portées par ces courants politiques telle l'UDF et désormais par le Mouvement Démocrate auquel j'adhère, sont bien inscrites dans les textes chrétiens. Donc loin du parti FN.

Quel temps pour la réflexion ? C'est un peu le problème de la communication tous azimuts, mal contrôlée de nos jours qui nous balance tout à l'immédiate seconde. Je reste donc à cause de cela modeste, précautionneuse sur les jugements de personne. envers eux, comme envers les autres !

Oui, car c'est bien le sujet du jour, il s'agit d'une députée, qui n'est d'ailleurs pas la seule personne politique invitée à cette université : Valérie Boyer du parti Les Républicains, et Simon Renucci, divers gauche,  y sont aussi. En même temps Marion Maréchal est "une personne", qui plus est s'affiche "catholique".

Pourquoi ne donnerait-elle pas son point de vue à ces deux titres si tant est qu'ils puissent se dissocier ?

Pour ma part, j'aimerai assez partager ce débat entre plusieurs tendances, d'autant qu'il s'agit de l'Observatoire sociopolitique (OSP)", sous l’égide d’un diocèse, lieu d' échange par excellence !

Marion Maréchal-Le Pen est, en effet, invitée à intervenir lors d’une table-ronde à l’université d’été de la Sainte Baume, dans un département où le Front national emporte près de 40% des suffrages et où il dirige une ville importante, Fréjus. Elle est invitée sur le thème "médias et vérité", non pour exposer les théories du FN, comme l’expose Mgr Rey du diocèse de Fréjus-Toulon mais "bien  pour échanger sur les thèmes proposés". "Il ne s’agit pas non plus de débattre entre gens d’accord entre eux (ce ne serait pas un débat), mais pas plus d’avaliser les positions des invités."

Une invitation n’est pas une adhésion !

Ni "LA" position officielle de l'Église Catholique de France ....

C'est un droit à la parole, d'une élue qui pèse dans un département : Il me semble donc qu'il faut donc être prudents sur nos propres jugements...Cette question, "en tant que "chrétien"  quel est ma part d'engagement citoyen ? " chacun doit se la poser avant tout positionnement...et avant tout jugement a priori..."Chasser ce démon que je ne saurai voir". Mais qui suis-je moi pour juger ...? Dieu seul est juge.

J'ai repris certains écrits de journaux "partenaires" de cette université de Fréjus et qui donnent leur avis : "'On peut critiquer "son" parti, mais le Front national est un parti reconnu par les lois de la République, traversé "lui aussi" par de multiples courants et tendances". "En outre, il attire près de 40 % des électeurs du diocèse concerné".../ ....

Et là je réponds aussi : oui, c'est un parti... mais "pas comme les autres". C'est un parti "autorisé" grosse nuance ! Il a "son" passé que d'aucuns connaissent et un "présent"  mais vrai, il me semble intéressant de dialoguer avec ses nouveaux adhérents bien qu'il reste en effet, en tant que "parti" du côté des extrêmes donc dangereux ç cause des idées qu'il développe et prône dont "le rejet de l'autre" dans certaines situations...il suffit de lire les tracts de ce parti !

C'est pour cela que l’Église catholique de France a clairement réaffirmé sa position sur le Front national, position qui n’a pas variée et a été publiée dans un article récent de La Croix (en lien à suivre) : Elle y rappelle les déclarations de 1985 du cardinal Decourtray sur ce sujet ainsi que celles qui ont suivi les années d’après, au nom "de l'Eglise catholique de France" : « Nous continuons de dire que le rejet de l’étranger, le refus de l’accueil de l’autre, une conception et une vision de la société renfermées sur la peur, posent problème. Un certain nombre de points développés par le Front national ne sont pas conformes à la vision que l’Évangile nous invite à défendre »...

~http://www.la-croix.com/Actualite/France/Mgr-Olivier-Ribadeau-Dumas-La-position-de-l-Eglise-sur-le-FN-n-a-pas-varie-2015-08-27-1349023

C'est clair, non ?

Pour ma part, je pense que c'est le rôle de l'Eglise catholique de dialoguer avec tous les partis, de tous les sujets !

Et, je rajouterai deux choses : dialoguer n'est pas cautionner !

ET, quand j'entends parler de "dé-diaboliser le FN", je pense que ceux qui le dé-diabolisent le plus ce sont "les médias" qui ne cessent de le mettre en avant au point que certains de nos concitoyens en oublient les dangers !

J'ai fait campagne pour les départementales, j'ai assez dialogué avec la population locale pour être plus prudente dans mes jugements.

Pour moi,  c'est "dialoguer". Sans cautionner.

 

 

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Mgr-Olivier-Ribadeau-Dumas-La-position-de-l-Eglise-sur-le-FN-n-a-pas-varie-2015-08-27-1349023
Polémique autour de Marion Maréchal-Le Pen : les évêques de France ne changent pas d'avis sur le FN : http://www.aleteia.org/fr/politique/contenu-agrege/mgr-dominique-rey-le-dialogue-est-intrinseque-a-lexpression-de-notre-foi-5802643813302272
Tag(s) : #Point de vue

Partager cet article

Repost 0