Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !
Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !

Père et fils si loin physiquement...et si proches gràce à nous, "en liens" si vous nous rejoignez !

~~Pour manifester notre attachement et notre amour à une personne, nous lui offrons notre aide.

~~Pour vous dire que cela concerne chacun de nous car tout le monde peut être appelé un jour ou l’autre à prendre soin d’un être cher gravement malade et ne pas savoir comment faire : inquiétudes et interrogations surgissent lorsqu’une personne devient un aidant Impuissant parce que trop loin ou désemparé !

◾ Que dire à une personne qui reçoit un diagnostic de maladie grave? Que faire si elle est en souffrance ? Comment la rassurer ? Comment respecter ses limites? ...

À ces questions, il n’y a pas de réponses simples. Il n’existe pas de façon idéale d’accompagner ou de vivre la maladie grave d'un proche.

" Accompagner quelqu'un ce n'est pas le précéder, lui indiquer la route, lui imposer un itinéraire, ni même connaître la direction qu'il va prendre. C'est marcher à ses côtés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de son pas » (Père Vespierren, Face à celui qui meurt).

"Accompagner", c'est permettre à celui qui n'a plus d'attente pour sa vie, peut-être "mourant", de conserver un sens humain à ce qu'il vit, de trouver ses propres points de repère, de ne pas perdre son identité et de se réconcilier avec lui-même, c'est l'aider à passer à autre chose et à faire face à beaucoup de fins à la fois, donc à faire ses propres deuils, à faire des choix. A accepter de tout quitter même ceux qu'il voudrait garder auprès de lui !

En bref, c'est lui donner la possibilité de "vivre" sa fin de vie, sa mort, mais d'avoir encore des droits à faire respecter. Ce dont une personne au seuil de la mort a besoin, c'est qu'on lui manifeste un amour inconditionnel et libéré de toute attente.

Mais, oui, l’épreuve de la maladie est un mystère pour tout homme. Plus encore, celle de la mort.

Pour ceux qui ne croient en rien...

Ce que croient les chrétiens, c'est que Dieu n’abandonne pas celui qui souffre dans sa chair et dans son cœur…alors si nous avons le bonheur de savoir prier, prions !

Prions surtout si nous ne savons pas comment faire pour aider ceux que nous aimons et qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit ...

Comme là, loin ...dans le cœur de l'AFRIQUE à 5500 km loin l'un de l'autre...une vie vacille dans la souffrance...Un père en Afrique. Un fils en Italie.

Si certains de vous peuvent s’associer à cette prière, c'est pour "Albert", cher papa de Paul !

« Seigneur Jésus, quand tu parcourais notre terre, on t'apportait les malades, et toi, tu leur imposais les mains et leur rendais la santé. Moi aussi, je viens vers toi, pour te prier pour un proche, le père de ton fils Paul, durement frappé par la maladie. Prend pitié de lui. Adoucis sa souffrance. Et, si telle est ta volonté, rends-lui la santé. Incline nos cœurs à la prière, pour qu'en communion avec toi, il ait la force de tenir dans l'épreuve. Quant à moi, inspire-moi Seigneur, pour entourer son fils comme tous ceux qui entourent de soins et de tendre sollicitude son père. Et que Ta volonté sois faite, sur la terre comme au ciel quoi qu'il nous en coûte. Amen. »

Merci à vous !

Partager cet article

Repost 0