Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire
Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire

Je vous propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire

A l’automne de nos vies nous avons encore beaucoup de choses à dire…

Lorsque les feuilles jaunies ont fini de refléter les couleurs du soleil, lorsque les chrysanthèmes se penchent lourdement sous le poids de la pluie, il se répand comme une odeur de sapin qui envahit nos campagnes à l’orée de nos villes.

Novembre s’est bien installé, les vitrines des magasins commencent à revêtir leurs costumes de fêtes. La ville se pare. Guirlandes et sapins scintillent déjà et nous invitent à nous mettre à l’abri de la pluie dans les magasins qui prennent, à cette occasion, un si joli nom : « les magasins du Père Noël ».

La mélodie joyeuse des « c’est déjà Noël ! » arrive à nos oreilles de plus en plus tôt et nos yeux émerveillés retrouvent l’arrondi de nos visages d’enfant.

Des voix, dans nos mémoires, entonnent toujours chants et cantiques traditionnels pour se mêler agréablement aux autres musiques contemporaines de la rue. Noël arrive, à petits pas feutrés, avec ses ribambelles de souhaits et de cadeaux. …

(Le temps de l’« AVENT » se présentera, cette année, merveilleusement Un Dimanche, le 1er décembre (article écrit en 2002)) .

En 2015, c'est un mardi !

Comme une incitation encore plus grande à se préparer pendant les 24 jours d’ AVANT Noël.

Chacun se souvient du calendrier magique découvrant jour après jour des messages ou des objets. Les guirlandes de petites bottes numérotées de feutrine rouge réapparaissent. Il y a toujours eu « quelque chose » pour nous aider à patienter.

Rappelons-nous ...

C’est le moment d’en parler avec les uns et les autres et de saisir ciseaux, fils et tissus pour confectionner de petites merveilles.

Du côté de « chez nous », la Dame de L’Avent, entièrement cousue main, prenait bonne place chaque année le 30 novembre. Une Dame au grand tablier généreux de 24 poches. Elle nous invitait à y déposer un petit cadeau. Nous allions chaque matin, chacun son tour, mettre un petit présent dans la poche numérotée.

Jour après jour, notre petit don nous rapprochait du souvenir merveilleux de l’Enfant Jésus couché dans la crèche, reposant auprès de ses parents, après un long voyage qu’ils firent il y a deux mille ans. Ce n’est qu’en grandissant que nous apprenions, petit à petit, par nos parents et grands parents l’histoire de cet enfant qui révéla Sa Divinité.

C’est autour du message d’amour de Jésus que se sont greffés les « Noël » de partout aux multiples images.

Les poches de la « Dame » étaient donc vidées le soir du 24, nous remplissions une corbeille, comme une petite hotte de Père Noël.

Posés au pied de la crèche, les 24 cadeaux étaient destinés « aux autres ». Ceux qui passent par là où ceux qui, plus démunis, n’ont pas de Noël. Le geste généreux accompagnait le plaisir de chacun découvrant ses cadeaux.

La brioche de la nuit et le bon chocolat chaud au retour de la messe continuent à répandre leurs effluves, le bon repas partagé autour de la grande table le 25 reste un grand moment de joie, nos grands mères près de nous faisaient de chaque Noël notre plus belle fête. Mieux qu’une religion enseignée à côté des autres religions du monde, nous apprenions, un peu plus, à chaque Noël, les joies du partage.

Une véritable révélation de l’AMOUR s’inscrivait dans chaque fête pour s’incruster à vie. Petits enfants d’aujourd’hui et d’hier, petits enfants de demain, si on vous lit cette histoire, il ne faudra pas oublier à travers tous les « Père Noël » de toutes les couleurs qui ont aussi leur place dans toutes nos histoires, celle, merveilleuse, de ce petit enfant Jésus.

Écoutez- là avec votre cœur.

Je vous la raconte comme on me l’a racontée quand j’étais petite-fille, comme je l’ai racontée à mes enfants qui la raconteront aussi à leurs enfants.

Si nos grands mères ne sont plus là, nos livres, eux sont là, dans nos vitrines, de jolis livres d’images pour nous raconter une histoire vraie et pour parler doucement comme elles le faisaient. Petits enfants, un peu plus grands, préparez vous, pendant ces 24 jours.

Apprenez à votre tour à donner à Noël Son Sens de Tous les Temps. Faites–en une fête d’amour. Cherchez au fond de votre cœur ce petit geste qui viendra de vous.

Vous n’avez qu’à choisir : faire pousser une jacinthe dans un petit pot, confectionner de vos mains un petit objet…fabriquer une petite couronne, y piquer quatre bougies que vous allumerez chaque dimanche…faire de petits gâteaux…de noël… que vous offrirez autour de vous.

Demandez à vos grands-parents ou parents ce qu’ils faisaient quand ils étaient petits. Ils vont vous le raconter…Vous comprendrez alors, à votre tour, la place de la crèche, à coté du sapin, et vous saurez comment un tout petit cadeau peut devenir grand.

Parents et Grands parents, Préparons-nous!

Ronchons et rouspéteurs, cessons nos gémissements ! Taisons nos querelles intestines par respect pour ceux qui n’ont pas la même chance que nous d’avoir à partager tout ce que nous avons : Contes et souvenirs, rires et sourires, petits et gros cadeaux, lumières et décors, senteurs et couleurs, fleurs aux noms évocateurs.

Les « étoiles de Noël » sont revenues dans la fête !

Courons dans les bois pour cueillir à deux pas de chez nous du houx et décorons nos tables, ramassons de la mousse fraîche pour tapisser nos crèches.

Accrochons à nos portes les jolies couronnes que nous aurons confectionnées.

Jacinthes, violettes, anémones et mimosas parfumeront nos maisons et composeront des bouquets de bonheur sur nos tables si joliment dressées.

Ne sentons-nous pas déjà les bonnes odeurs de la cuisine autour des mille et une recettes que nous reconnaissons. La table nous réunira tous.

Préparons nos cœurs : Noël arrive!

Petits et grands, nous allons vivre ensemble cette belle fête d’amour ! N’oublions pas la petite bougie sur la fenêtre pour donner un petit signe à ceux qui n’ont que « ça ».

Extrait ~COURRIER DES LECTEURS ~L’ÉCHO DE L’OUEST

En attendant Noël Anne-Marie Boutet est nantaise. À l’occasion de cette fin d’année, elle propose une vision de l’Avent inédite, racontée comme jadis. Page de vie, page d’histoire. ....Récit 2002

Tag(s) : #Mes histoires

Partager cet article

Repost 0