Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

♫♪.Mardi gras ne t’en va pas, je fais des crêpes, je fais des crêpes ♪ ♫
♫♪.Mardi gras ne t’en va pas, je fais des crêpes, je fais des crêpes ♪ ♫ ♫♪.Mardi gras ne t’en va pas, je fais des crêpes, je fais des crêpes ♪ ♫

♫♪.Mardi gras ne t’en va pas, je fais des crêpes, je fais des crêpes ♪ ♫

Oui, je sais , ce n'est pas un scoop pour ceux qui lisent le calendrier ! Tout au long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens. C'est ainsi qu'est fait notre calendrier républicain...Qui s'en plaindrait ? La fête de Mardi-Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de "Pâques", qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune.

Mardi gras est le jour qui précède le Mercredi des Cendres qui ouvre les 40 jours du carême, entre le Mercredi des cendres et le jour de Pâques. Pourquoi dit-on Mardi-Gras justement par ce qu'il s'oppose aux jours "maigres" qui vont suivre pendant le temps de Carême où les chrétiens sont invités à "manger maigre" c'est à dire moins richement, en s'abstenant notamment de viande ou de mets recherchés dans l'esprit de privations et avec le surplus non consommé, on partage : on garde l'argent qu'on aurait dépensé en mets plus riches pour l'offrir à ceux qui en ont le plus besoin sous forme d'offrandes de Carême !

Le "Mardi gras" est donc cette période festive qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras" » ( d'autrefois appelés jours charnels ) ...Mardi gras, populairement, est aussi et bien sûr, le jour où : l'on déguste les crêpes et les fameux beignets de carnaval : les enfants se déguisent et/ou demandent aux voisins dans les villages des œufs, du sucre, de la farine, etc., pour confectionner des gâteaux ou des crêpes qui sont mangées en fin d'après-midi. C'est partout où il existe, le temps fort du Carnaval !

Mais pour moi, Mardi-Gras, c'est surtout le souvenir qui remonte de la comptine de mes filles, c'est dire si cela remonte loin ! et pourtant j'entends leur voix comme si c'était hier !

♫♪."Mardi gras ne t’en va pas, je fais des crêpes, je fais des crêpes. Mardi gras ne t’en va pas, je fais des crêpes et tu en auras. » ♪♫

Et comme il était de tradition, je faisais des dizaines et des dizaines de crêpes...au sucre, il y en avait pour tous ! Elles faisaient leur propre masque afin de faire de ce jour, un jour tout particulier de l’année...je les entends encore chanter ... !

Voici la recette de la crêpe "dite bordelaise" parce qu'elle nous arrivait d'une grand- mère bordelaise qui l'avait apprise de sa propre mère : la crêpe se sert roulée comme dans toute la région Aquitaine. Elle se fait la veille...allez-y, c'est aujourd'hui qu'on s'y met !

""La pâte se compose de 300 g de farine ou plus si on les veut très épaisses, 1 pincée de sel, 50 g de sucre + 3 gros œufs, 1 grosse cuillère à soupe d’huile, 50 cl d’eau ou plus selon l’épaisseur souhaitée et deux bouchons de fleur d’oranger,

La préparation est identique aux autres.

Le secret consiste à laisser poser depuis la veille puis à faire cuire sur feu assez vif et à sucrer abondamment tout de suite- bien chaud- et à rouler la crêpe et à les serrer les crêpes les unes contre les autres pour les garder bien "chaudes" en les recouvrant de deux assiettes renversées l’une sur l’autre. ... ...;-) vous avez tout compris ?

Je vous les montre avant de mettre l'autre assiette ;-) pour mieux les voir ;-)...elles sont des tâches brunes...à nulles autres pareilles !

Un secret de famille à partager : « Badigeonner la poêle avec une fourchette recouverte d’ un pansement de gaze que l’on trempe dans l’huile déposée dans une petite assiette à coté ».

~~Mon secret ? deux poêles sur deux feux. Quel gain de temps précieux !

Bon Mardi-Gras !

Tag(s) : #Mes recettes

Partager cet article

Repost 0