Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il a dit : J'ai un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro,  à 8 ans   ! Oui, il a fait rire mais pas que !   !
Il a dit : J'ai un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro,  à 8 ans   ! Oui, il a fait rire mais pas que !   !
Il a dit : J'ai un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro,  à 8 ans   ! Oui, il a fait rire mais pas que !   !
Il a dit : J'ai un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro,  à 8 ans   ! Oui, il a fait rire mais pas que !   !
Il a dit : J'ai un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro,  à 8 ans   ! Oui, il a fait rire mais pas que !   !

Il a dit : J'ai un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro, à 8 ans ! Oui, il a fait rire mais pas que ! !

"En congé" ! L'homme, Jean Lassalle se dit "en congé" de son parti ! Il est parti ! reparti !

Pensée du Jour : Laissez-moi revenir sur mes propos : Vérité –Contre-vérité…d’un article à l’autre : En attendant, il est bien seul dans son aventure cet homme-là, vous aurez bien compris que je parle de l'homme à la photo dégingandé, 1,90 m, béret, sans pèlerine, ni parti, ni argent, comptant sur le participatif, sans programme*, et sur les réseaux sociaux ? oui, la vente de ses livres, quel menu fretin...il part seul...il marche...encore ! Et encore "à la rencontre" dit-il...

Pourvu qu'il en soit heureux à défaut de pouvoir rendre heureux tout un pays entouré d'une Europe coincée dans les défis du monde à relever ! ...

Après les confidences à Marianne, "il se répand" , alors qu' interrogé par la chaîne télévisée Public Sénat, au hall 4, Jean Lassalle semblait avoir fait un pas de plus vers la candidature, d'autres articles de presse l'avaient annoncé "candidat déclaré". Il quittait le MoDem, oui et alors ? La République des Pyrénées , elle, l'avait contredit, un temps : "Sans se déclarer pour autant ": Il aurait répondu: "Oui, ça me traverse l’esprit, depuis un certain temps d’ailleurs" et de continuer "Quand je vois l’état dans lequel sombre jour après jour notre pays et devant l’incapacité des partis traditionnels à pouvoir essayer tout simplement de reprendre langue avec le peuple, je veux rencontrer, comme j’ai commencé à le faire avec ma Marche autour de la France, les hommes et les femmes de ce pays qui souffrent. La moitié d’entre eux ne votent pas. Le quart de ceux qui restent vote désespéré. "Il faut d’abord que j’écoute."

Alors qu'il écoute mais pas "que" des déçus désargentés ! La France, ce n'est pas que !

Nous, on aussi, on l'écoute : "écoutons" mais qu'entendons-nous ? Restons prudents...! ?

Et on danse aussi ?

Maintenant je danse ? ! Oui, il parait en effet aussi en effet, que le député, bien connu pour "ses coups d'éclats médiatisés", s’était même offert une danse au "Salon de l'agriculture" avec une jeune Francilienne, Christelle Leroy. Confirmant une fois encore qu’il n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il s’évertue à ce qu’on ne le prenne pas au sérieux ? ? ? il n' est pas à une facétie près.

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/…/jean-lassalle-candi

.....................................................................................................................................

Alors, à suivre ? Ou pas ? Revenons sur nos pas ...

Et s'il était le nouveau Coluche ?

Oui, il fait rire, aux éclats, il y en a pour tous les goûts, avec son accent gouailleur : Il avait révélé « j'avais un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro à 8 ans... comme Coluche ? !

Jean Lassalle est député, béarnais, grand marcheur, volontiers "chanteur". On le découvre aussi piètre conducteur. Alors, là, oui, il fait bien rire ! Oui, Oui, il a fait rire même à l'Assemblée Nationale, même Monsieur Macron, ministre, c'est dire !

A l'occasion de l'examen de la loi Macron " pour la croissance et l'activité", le député centriste des Pyrénées-Atlantiques avait pris la parole au sujet du permis de conduire, qu'une des mesures du texte gouvernemental se propose de réformer pour en accélérer l'obtention. Le discours qu'il a tenu n'a pas manqué de faire rire, parfois aux larmes, certains de ses confrères ainsi que le ministre- lui-même !

Ce qui fait de Jean Lassalle le bon interlocuteur pour évoquer le permis de conduire, c'est, dit-il, "qu'il l'a beaucoup perdu" : «J'ai été l'un des rares à avoir connu cette épreuve, redoutable, de devoir repasser mon permis une deuxième fois et presque une troisième. Quand vous êtes député et que vous n'avez pas de chauffeur, les points tombent très vite ».

"Feuillets jaune et blanc en main, les lunettes en cavale au gré de ses pensées et de ses phrases, le fils de berger évoque ces «dizaines de milliers de Français» qui «détestent» les hommes politiques «au sujet des retraits» de points et de permis. Car pour repasser son permis, il faut, selon lui, attendre trente mois et passer des tests psychotechniques, qui ne sont pas son fort puisque, lance-t-il, «le premier test psychotechnique que j'ai passé à 8 ans, à l'école, avait révélé que j'avais un QI juste au-dessus, très légèrement, de zéro».

Quand Jean Lassalle évoque son QI «au-dessus, très légèrement, de zéro» regardons la vidéo : http://www.leparisien.fr/politique/loi-macron-avec-son-qi-le-depute-lassalle-fait-rire-l-assemblee-30-01-2015-4492173.php

BON à savoir ? On s’en doutait …qu'il cheminerait depuis qu'il avait créé son association des citoyens..."déçus" !

C'est un coup "savamment" préparé par eux, sans doute...

Soutenu par son association dite "citoyenne" qui regroupe tous les déçus de la "politique-politique" qui ont besoin "d'un héros" et c'est pas le pire qui puisse leur arriver....Il y en a même qui le compare à Don Quichotte ! Pas sûre que ce soit une bonne comparaison !

Et ça va "causer" dans les chaumières et sur les chemins, avec l'accent béarnais ! Après avoir "officiellement" lâché - ou pas, on ne sait pas vraiment, ce qu' est être "en congé" !

Comment quitte- t -on un ami de 40 ans tel François Bayrou ?

Pourvu qu'il soit heureux, puisqu'il trouve "lui", que les français, eux- ne sont pas "heureux" puisqu'ils ne votent pas ! Si c'était si simple !

Alors, un homme de près de 2 m, "grand annonciateur" de "grands cataclysmes économiques", je cite, croit qu'il peut faire quelque chose, pour changer le monde.

Est-ce un rêveur ? un penseur, un concepteur ?

Mais faut-il vraiment "faire peur" aux autres pour "exister soi-même" et donner l'espérance aux autres ? ...tout une réflexion politique, non, philosophique qui me vient parmi d'autres ! ?

Mais déjà le 03 mars 2016, François Bayrou avait réagi, en direct à 8h35 : Invité de BFMTV, François Bayrou avait réagi à ces propos, regrettant "la division" des divisions des politiques. " Le démon de la politique, c'est la division" . D'ailleurs, si vous réfléchissez une seconde, reprenait-il, " le mot 'diable', le démon, le méchant, le mot 'diable', en grec diabolos, ça veut dire le 'diviseur'", rajoutant, "et c'est un ami" !

(Du latin diabolus issu du grec ancien διάβολος, diábolos celui qui divise...a-t-il eu l'élégance de citer...ah nos racines seront tant que des agriculteurs "lettrés" comme lui, conserveront nos racines et notre culture, mais comprenne qui pourra).

En ouvrant le lien, vous saurez tout : http://lelab.europe1.fr/le-vice-president-du-modem-jean-lassalle-grille-la-politesse-a-francois-bayrou-et-annonce-sa-candidature-a-la-presidentielle-2683435#xtor=CS1-26

Grand diable ! ? Ou pas ce Jean Lassalle ! ? pas de "diable" pour moi, en tous cas !

Non, moi, je n’ai rien à cacher, j'avoue : Ni "Diable" , ni Division, je continue : j'ai une foi, une seule, je crois en un seul "Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père " me revient un chant de mon enfance ♪ ♫ ! Et pourquoi pas ?

Donc, en politique c'est pareil : un seul leader ! Je continue mon chemin : de Lecanuet à François Bayrou depuis toujours, la même ligne, la même foi en un même mouvement centriste, "au cœur", qui aime le rassemblement, pas les divisions, bien évidemment !

Bonne route à lui...! Je n'ai rien d'autre à lui dire ! Pourvu qu'il soit heureux !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Dernière minute 18/03/2016, il est déclaré et donne cette interview méthode et programme : paru dans le quotidien "Sud Ouest" :

"J'irai à travers les provinces, dans les villages, les villes, faire débattre des gens qui ne se parlent plus. Ceux qui voudront, viendront. Il faut d'abord purger la grande colère qui règne. Ensuite, on fera remonter les propositions, du bas vers le haut, comme la sève. Je suis un candidat d'inspiration révolutionnaire et populaire. Je veux faire une campagne spectaculaire, et en même temps très IIIe République. Je n'ai pas un sou, je n'ai pas de soutiens financiers particuliers, je n'ai pas de loge, je n'ai rien...." dixit.

OUI, il n'a ""rien"" que son grand cœur, ses grandes jambes et ses soutiens qui n'ont" pas plus" !

A vous ! A lui ! à suivre? Ou pas ! Pourvu qu'il soit heureux, lui !

AM BOUTET parlons-en ?

Tag(s) : #Points de vue

Partager cet article

Repost 0