Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des  études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport  http://www.ateliercitoyen.org/
Des  études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport  http://www.ateliercitoyen.org/
Des  études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport  http://www.ateliercitoyen.org/
Des  études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport  http://www.ateliercitoyen.org/
Des  études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport  http://www.ateliercitoyen.org/
Des  études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport  http://www.ateliercitoyen.org/

Des études "sérieuses" réalisées par l'Atelier Citoyen pour optimiser l'actuel aéroport http://www.ateliercitoyen.org/

Dès mai 1967, on battait la campagne sans études sérieuses, juste une envie politique : une ambition ! On pouvait lire dans la presse locale que “La métropole Nantes –Saint Nazaire pourrait devenir le Rotterdam aérien de l’Europe par la création d’un aéroport international de fret au nord de la Loire”. Les hommes politiques et leurs experts avaient parlé. Rien étudié ! Juste choisi "Le site de Notre-Dame-Des-Landes" soit 2000 ha de terres agricoles, essentiellement, gelées en vue de cet Aéroport du Grand Ouest (AGO) situé sur un petite commune ! (selon les normes européennes environnementales et de préservation de la biodiversité qui devaient à l’époque déjà probablement être les mêmes qu’aujourd’hui) validation par le Service Technique des bases aériennes, en 1970 par le Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire (CIAT) pour remplacer l'aéroport “Nantes Atlantique” déjà "existant", notamment pour y développer le fret, et aussi pour accueillir fièrement le tout nouveau Concorde. dont on sait le drame qui mit fin à son aventure le 25 juillet 2000 en tuant 113 personnes...Parlez-en à ma fille , hôtesse de l'air ...

Les dits "experts", toujours les mêmes ont retenu la solution de prolonger la piste existante à Bouguenais, très mal orientée selon les pilotes et par voie de conséquence selon les riverains qui subissent en effet les nuisances sonores ! Parlez-en à mes amis Herve et Jacqueline qui y ont une belle maison à côté ! Le trafic de l’époque était annoncé entre 5 et 9 millions de passagers pour l’an 2000, l’aéroport de Nantes Atlantique en accueille aujourd’hui est loin de les faire ... !

"Le projet" ressort des cartons. Mieux qu’un aéroport de fret, le gouvernement ambitionne un aéroport international ! Il remplacerait l’existant, dont le fonctionnement serait cependant maintenu partiellement pour l’usine d’Airbus voisine, qui expédie ses pièces détachées par avion ...Alors il resterait du trafic ? et les voisins qui attendent "le silence" seraient abusés ?

L’aéroport actuel " Nantes Atlantique" s’étend sur 320 hectares.

Sa piste mesure 2 900 mètres par 45 mètres, et a été bétonnée en 1939 : Cette piste permet d’absorber 35 avions par heure, même s’il n’y en a qu'une douzaine actuellement,

BRUIT ? Le décret n° 2001-705 du 31/07/2001 a inscrit l’aéroport de Nantes Atlantique parmi ceux sur lesquels l’Autorité de Contrôle des Nuisances Sonores Aéroportuaires (ACNUSA) a des compétences élargies (10 aéroports en France). En clair : il casse les oreilles de 42 000 personnes ! Le nouvel aéroport est en projet, on ne va corriger construire une nouvelle piste orientée correctement, ni même régler les questions de gestion du trafic aérien... puisque on peut aller construire ailleurs !

Qui a dit que 30 % des avions qui survolent le centre-ville pourraient l’éviter en passant par le sud de l’agglomération ? Comment croire "Thierry Masson", cet officier-pilote de ligne de 50 ans basé à Nantes, quia déclaré- la presse en est témoin : “Deux tiers du trafic transitent par le sud-est de l’agglomération. J’aimerais bien savoir pourquoi, en arrivant de Limoges, de Poitiers ou de Bordeaux, il faut faire un détour par le nord-est de l’agglomération et survoler le centre de Nantes" et ainsi de suite ...toutes les études ont été faites pour ""démonté"" l'argument pour Notre-Dame-des Landes ...des organisations considérées comme gauchiste, je ne le suis pas mais je reconnais que tous leurs travaux sont cohérents déclarés violents par les POUR et nos violents pas les autres "le collectif est une association d’individus ou/et de groupes affinitaires a qui est laissé libre l’initiative. Les actions rentrent cependant dans un cadre non-violent" .

contactclcanddl@riseup.net et https://lutteaeroportnddl.com/des-arguments-techniques-contre-le-projet-daeroport-de-notre-dame-des-landes/

https://www.acipa-ndl.fr/

Et maintenant LA consultation ? :

En raison des conditions d’organisation de cette consultation locale et de l’imprécision de la question posée, il est probable qu’au soir du 26 juin 2016, aucun des deux camps ne s’avèrera convaincu par le résultat exprimé. Il est donc vraisemblable que cette consultation locale n’aura pas d’effet direct sur l’avenir du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes. : La légalité "incertaine" de la consultation locale : Le Gouvernement vient de publier les trois textes qui permettent d’organiser une consultation locale des électeurs sur l’avenir du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes : L’ordonnance n°2016-488 du 21 avril 2016 relative à la consultation locale sur les projets susceptibles d'avoir une incidence sur l'environnement (JORF n°0095 du 22 avril 2016) Le décret n°2016-491 du 21 avril 2016 relatif à la consultation locale sur les projets susceptibles d'avoir une incidence sur l'environnement (JORF n°0095 du 22 avril 2016) Le décret n°2016-503 du 23 avril 2016 relatif à la consultation des électeurs des communes de la Loire-Atlantique sur le projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes (JORF n°0097 du 24 avril 2016)

Il convient de rappeler que la contestation juridique est prévisible ... L’utilité incertaine de la consultation locale Il n’est pas certain que le but soit atteint. Une question imprécise qui appelle une réponse à interprétation multiples...

Ainsi, il est tout à fait possible que des électeurs votent oui au déménagement sans toutefois être favorables au projet d’aéroport dans sa configuration déclarée d’utilité publique en 2008.

Ainsi, le soir du 26 juin 2016, deux hypothèses peuvent être formulées.

Si le oui l’emporte : les partisans du non pourront (notamment) faire valoir que les conditions d’organisation de la consultation n’étaient pas satisfaisantes, que l’information délivrée était insuffisante, que l’aire de consultation limitée à la Loire-Atlantique était trop réduite, que la question posée était imprécise, que les électeurs ont voté pour un transfert, pas pour un aéroport « surdimensionné », que la procédure d’infraction engagée par la Commission européenne est toujours en cours.

Si le non l’emporte : les partisans du oui pourront (notamment) faire valoir que ce résultat est lié à l’impopularité du Président de la République, que cette seule consultation locale ne peut remettre les nombreuses consultations passées, que ce projet a déjà fait l’objet de plusieurs autorisations et contrats, que l’Etat ne peut pas retirer sa signature de ces autorisations et contrats, que la majorité peut changer en 2017.

https://blogs.mediapart.fr/arnaud-gossement/blog/240416/notre-dame-des-landes-une-consultation-locale-lutilite-incertaine

~~Une réponse qui ne s’imposera pas ! Tout ça pour ça !

Les décrets publiés le Mouvement auquel j'adhère a relancé le débat...

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nddl-le-modem-44-votera-non-la-consultation-sur-laeroport-4186151

Je me suis bien souvent exprimé promenez-vous dans mon blog...on y parle de verdure, de cohérence, de COP 21...d'éco systèmes... de terres agricoles, de bien commun et de prendre soin de notre Maison commune ... On y pense ensemble ! ...

Tag(s) : #Mes engagements

Partager cet article

Repost 0