Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Gaulois désignent le peuple qui s'établit en Gaule, soit à peu de chose près la France actuelle.
Les Gaulois désignent le peuple qui s'établit en Gaule, soit à peu de chose près la France actuelle.
Les Gaulois désignent le peuple qui s'établit en Gaule, soit à peu de chose près la France actuelle.
Les Gaulois désignent le peuple qui s'établit en Gaule, soit à peu de chose près la France actuelle.

Les Gaulois désignent le peuple qui s'établit en Gaule, soit à peu de chose près la France actuelle.

Droite dans mes bottes de gauloise, celte, chrétienne, je souris en voyant d'autres sourires grandir notre humanité avec ou sans...Gaulois ! ~~Fi des polémiques stériles !

En préalable : Il faut dire qu'au IVe siècle avant J.-C., les Celtes occupent une grande partie de l'Europe. Venus des steppes d'Asie centrale, ils migrent petit à petit vers l'Atlantique. Ces mêmes Celtes sont nommés dans la littérature grecque Galate, qui veut dire les envahisseurs. En latin, Galate devient Galli puis, avec les siècles, se transforme en Gaulois :-) .

Si ces deux peuples se confondent, aujourd'hui, nous considérons tous "les Gaulois" comme des Celtes, mais pas tous les Celtes comme des Gaulois :-) . En effet, nous nommons les envahisseurs l'ensemble des Celtes, mais "les Gaulois désignent le peuple qui s'établit en Gaule", soit à peu de chose près la France actuelle....

Nous devons cette distinction en partie à Jules César. Le Romain a décidé d'appeler "Gaule" l'espace qu'il venait de conquérir. Gaulois et Celtes sont donc issus de la même civilisation, mais les Gaulois désignent plus précisément le peuple français de l'époque.

Droite dans mes bottes de Gauloise Celte et Chrétienne et alors ?

Allez, encore un peu plus de fierté : nos amis frères et sœurs nantais -celtes -et bretons furent chrétiens bien avant Saint Martin !

Alors qu'en Gaule « romanisée » triomphe le culte de Rome et de ses empereurs, un nouvel élément s'est glissé dès le courant du IIème siècle qui aura une importance capitale dans la destinée de tous les peuples et très particulièrement celui du peuple qui deviendra Français : le Christianisme.

Notre histoire du Christianisme en Gaule commence à Lyon, je ne vous l‘apprends pas ! C'est à Lyon que périssent les premiers martyrs : l'évêque saint Pothin et la jeune esclave Blandine. Mais l'évangélisation proprement dite de La Gaule commencera entre 236 et 250, lorsque le Pape Fabien y délègue 7 missionnaires : Paul à Narbonne, « Trophisme » à Arles, « Saturnin » à Toulouse, « Martial » à Limoges, « Gatien » à Tours, « Stremonius -Austremoine à Clermont Ferrand , Denis à Paris. Peu de temps après, ce sont les premières persécutions qui se multiplient à l'époque de « Dioclétien », soit à la fin du IIIème et dans les premières années du IVè siècle : en particulier : Sainte Foy à Agen, Saint Vincent non loin d'Agen, Saint Genest à Arles, saint Denis à Paris, saint Lucien à Beauvais, saint Quentin à Vermand, dans l'Aine et surtout Saint Maurice que nous fêterons demain jour de l’automne et la Légion Thébaine, entièrement composée de chrétiens, à Agaune, dans le Valais, en Helvétie.

Quelques saints moins célèbres, quoique :-) pour le commun des mortels sont patrons de ma ville Nantes, peut-être vers 304, les saints frères Donatien et Rogatien, martyrs devenus !

Pendant toute cette période clandestine, la vie chrétienne s'est limitée aux villes. Lorsque paraît en 313 l'édit de Constantin qui renverse la situation. Cet Edit accorde en effet la liberté de culte à toutes les religions et permet aux chrétiens de ne plus devoir vénérer l’empereur comme Dieu, il instaure la Paix de l'Église. Il faut attendre l' Edit de Thessalonique qui fut décrété par l'empereur romain Théodose Ier, le 27 février 380 pour voir officialisé le culte catholique orthodoxe qui en fait l'unique religion licite de l'Empire romain interdisant l'ensemble des cultes dits « païens" et fait du Christianisme la religion officielle de l'empire, les basiliques ne tardent pas à s'élever dans les cités « gauloises ».

Mais les campagnes ne devaient commencer à être atteintes que par les grandes missions d'évangélisation de Saint Martin dans le courant du IVè siècle. Ce convertisseur infatigable, parcourut la vallée de la Loire, la Bourgogne, le Berry et les régions de l'Est, puisqu'on trouve trace de son passage à Trèves (Allemagne).

Nous, nous étions déjà chrétiens nous, les Namnettes...

Fière et droite dans mes racines Gauloise Chrétienne et Française qui évoluent avec ce mouvement permanent dans lequel notre pays de France s'agrandit !

Fi des polémiques stériles : je souris, voyant d'autres sourires grandir notre humanité !

Tag(s) : #Mes histoires

Partager cet article

Repost 0