Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle galette des rois choisir cette année ?
Quelle galette des rois choisir cette année ?
Quelle galette des rois choisir cette année ?
Quelle galette des rois choisir cette année ?

Quelle galette des rois choisir cette année ?

Il reste tout le Week-end de l'Épiphanie, pour se régaler ! et les dimanches à suivre, pour le bonheur des boulangers !  Le 6 janvier, c'était la fête catholique, ce dimanche, place à l'Épiphanie telle qu'elle est  inscrite dans le calendrier français ! 

Si la version "classique" est à la frangipane, certaines régions se sont réappropriées cette gourmandise en proposant de nouvelles saveurs. Brioche, pâte sablée, pâte à choux... Tour d'horizon des spécialités locales. et traditionnelles, vous pouvez toujours rajouter la vôtre   !

Car chaque région a sa galette ou presque  ! 

À la frangipane et feuilletée celle que l'on trouve dans le Nord de la France

C'est la plus connue des galettes des rois et la plus traditionnelle aussi. Ronde et peu épaisse, elle est composée de pâte feuilletée et fourrée à la frangipane. Sa recette est ultra-simple : du beurre, des oeufs, du sucre, de la farine, de la crème et un peu de poudre d'amande. Chouchou des Français, elle reste la galette la plus vendue dans l'Hexagone.

Elle est briochée dans le Sud !

Appelée aussi gâteau des rois, cette galette en forme de couronne est une spécialité du Sud de la France. Elle est traditionnellement dégustée en Gascogne, Languedoc  et Provence et se retrouve également au Portugal et en Espagne " El Roscon de Reyes" * .  Parfumée au rhum ou à la fleur d'oranger, celle-ci est recouverte de cristaux de sucre ainsi que de fruits confits. si je vous disais comme je les aime, vous diriez que "c'est la mienne :-) "

Sablée... en Bretagne

Cette galette, tout droit venue de l'Ouest, est un sablé breton en grand ...aussi grand que notre coeur. Pour la réaliser, il faut une bonne dose de beurre, du sucre, des oeufs, de la levure et de la farine. Beaucoup plus consistante que la version feuilletée, elle fera le bonheur des plus gourmands.

Au sucre en Franche-Comté

Pour découvrir la  "bisontine" ou galette franc-comtoise, rendez-vous dans la région de Besançon.  Celle-ci est élaborée à base de pâte à chou, de sucre, de beurre, de crème pâtissière et de fleur d'oranger. Le résultat donne une texture proche d'un flan, légèrement croustillante sur le dessus. Selon les goûts, elle peut-être agrémentée de fruits ou de pépites de chocolat.

À l'amande et feuilletée dans le Loiret, on l'appelle :  "le Pithiviers"

Pour finir, voici le Pithiviers. À l'instar de la version traditionnelle, il est réalisé à partir d'une pâte feuilletée. Sa particularité ? Être fourré à la crème d'amande (poudre d'amande et sucre) et non avec de la frangipane (poudre d'amande, sucre et crème pâtissière). Le Pithiviers peut être recouvert d'un glaçage et de quelques fruits confits. Un régal  !

__________________

Alors, quelle galette des rois aimez-vous ? Laquelle choisir cette année ?  Chacun s'écrie "La mienne" !  Mais laquelle est-ce  la vôtre ? La trouverez-vous parmi ces descriptions ? Dites-moi tout ! Et régalez-nous et régalez-vous  !

Dans la majeure partie de la France, il n’y a pas de débat sur la recette de la galette. Les habitants désignent par le terme « galette des rois » le gâteau à la frangipane. On y trouve rarement la recette de la galette à base de Brioche et aux fruits confits dont le nom commercial a évolué au fil des dernières décennies du XXIème siècle (galette des Rois, puis couronne bordelaise, couronne des Rois ou gâteau des Rois). En revanche au sud d’une ligne Vendée -Nice, Il existe un débat sur « LA VERITABLE GALETTE DES ROIS ». Si la recette à la frangipane est connue et consommée par une partie de la population, cette galette est désignée par le terme péjoratif de « galette parisienne ». Cela permet de l’opposer à la recette locale qui est une brioche avec des fruits confits. Cette recette était appelée également « galette des rois » et est maintenant appelée « couronne des rois » ou gâteau des rois pour se différencier de sa cousine du Nord.

Les déplacements des populations en France, souvent du nord au sud, font  cependant que la proportion de la consommation de galette des Rois « parisienne » a tendance à croître dans le sud !

A Paris, les galettes à base de Brioche sont rares à Poitiers ou à Nantes, les 2 types de Galettes sont à 50 % des ventes dans les boulangeries! 

Dans le Nord de l'Aquitaine historique (Poitou, Limousin), les galettes à base de brioche sont différenciées en étant dénommées « couronne des Rois » A Toulouse ? Il se vend huit galettes à base de Brioche pour deux « parisiennes ». Mais selon les professionnels cette part augmente régulièrement avec les Néo-Toulousains ! Evidemment ! Dans les Pyrénées, la galette à base de brioche reste privilégiée mais « la parisienne » représente déjà 20 à 30 % et en augmentation ...à Bordeaux ? La brioche est privilégiée et est même explicitement appelée « couronne bordelaise ». alors que le même produit est simplement appelé « gâteau des Rois » ailleurs dans le sud voire « galette provençale » en région Paca. La ligne de séparation entre les deux recettes épouse quasi-parfaitement la frontière linguistique séparant les langues d'oïl au nord et les langues d'oc au sud pour les uns ou le cours de la Loire pour les autres. ...Et la Galette des Rois on l'aime "quand elle est bien faite", n'est-ce pas ?

Alors vous avez trouvé "la vôtre" ? 

Et si vous voulez celle que j'ai ramenée la voilà ! 

*  Roscón de Reyes | Galette des rois espagnole

Ingrédients :

  • 350 grammes de farine de blé
  • 25 grammes de levure
  • 125 ml de lait frais
  • 100 grammes de sucre
  • 75 grammes de beurre tendre
  • 1 oeuf entier + 1 jaune d'oeuf
  • zest d'orange
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 1 cuillère à café d'essence de fleur d'oranger
  • pincée de sel
  • Pour la décoration : fruits confits, sucre, amandes, etc. selon vos goûts.

Préparation :

  • Délayez la levure dans le lait tiède et laissez reposer 15 minutes le temps que la levure fasse effet.
  • Versez 320 grammes de farine dans un saladier. Au centre, placez le zest d'orange et le sucre.
  • Lorsque le mélange lait levure est prêt, versez-le au centre de la farine du saladier.
  • Remuez le centre avec uns spatule en incorporant petit à petit la farine jusqu'à obtenir une pâte.
  • Ajoutez le beurre, l'essence de fleur d'oranger, le jaune d'oeuf et une pincée de sel.
  • Mélangez bien le tout jusqu'à obtenir une pâte plus épaisse.
  • Saupoudrez avec le restant de farine la surface sur laquelle vous allez travailler. Etalez la pâte et malaxez. Si la pâte reste trop collée, ajoutez un peu de farine.
  • Formez ensuite une boule. Faites-la rouler dans un saladier rempli de farine puis couvrez le saladier avec un film alimentaire. Placez-le dans un endroit chaud afin que la masse double de volume. Cela peut prendre 2 ou 3 heures.
  • Lorsque la pâte est prête, malaxez de nouveau une minute.
  • Donnez à la pâte la forme du roscón de reyes.
  • Placez sur la plaque allant au four du papier sulfurisé et déposez le roscon. Couvrez-le de papier sulfurisé et placez de nouveau le tout dans un endroit chaud pour que la pâte gonfle. Cela prendra entre 30 minutes et 1 heure.
  • Au pinceau, recouvrez le roscón de reyes d'une couche de jaune d'oeuf et décorez selon vos goûts.
  • Enfournez 25 minutes à 160º C.
  • Laissez refroidir

Si vous passez un jour Noël en Espagne, vous devrez obligatoirement manger le Roscón de Reyes !

Tag(s) : #Patrimoine

Partager cet article

Repost 0