Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...
Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...

Ils prennent leur temps, quelque soit le temps, pour vivre autrement, les retraités...

J'ai une amie charmante. Comment pourrait-il en être autrement ! Lorsque son humeur vagabonde, elle en fait "un billet d'humeur", dit-elle. Elle s'appelle, Christiane*.  Elle vient d'entrer en retraite, il y a quelques années  déjà, comme d'autre en religion, pleine d'énergie, pleine d'activités,  qu'elle s'est "enfin" choisies puisque qu'elle n'est plus "obligée"  de travailler" ;-) . J’exagère un peu...

Allez je lui laisse la parole,  vous allez apprécier et rencontrer avec  sa complainte  quelques vérités, je n'en rajouterai pas,  et pourtant  ! 

 """Mais qu’ont-ils donc les retraités Pour qu’on les aime si peu ?  Ou les jalouse parfois Mais pourquoi ?

Leur tort est d’exister,  De profiter de la retraite Et de faire un peu la fête,  Après une vie professionnelle  Bien remplie, consciencieuse, Sérieuse, heureuse, belle  Voire même laborieuse.

Ils ont bien mérité De choisir leur nouvelle vie, Avec leurs loisirs divers, Leurs occupations, leurs sorties, Faire du bénévolat aussi,  La retraite n’est pas un calvaire !

Voyez, nous sommes Les maudits retraités, Entrez dans notre royaume !

Les retraités, C’est bien connu Ils gagnent trop d’argent

Autant qu’en activité. Ils ont des sous placés Ou, pire encore, cachés Sous le matelas ou l’oreiller

Et dans leurs poches Et ça c’est moche…

Les retraités Ils ont vécu honnêtement, Sont propriétaires maintenant De leur maison ou appartement Et n’ont plus, quelle honte, De dette ni de prêt à rembourser, Ce qui affaiblit les finances de l’Etat.

Ils sont riches… même s’ils comptent, Les retraités Qui ont su faire quelques économies

Tout au long de leur vie Pour leurs vieux jours Car ils avancent à pas de velours

Avant que la retraite ne sonne Pour ne rien devoir à personne.

Voyez, nous sommes Les maudits retraités, Entrez dans notre royaume !

Les retraités C’est chez eux qu’il faut creuser  Pour leur faire payer plus d’impôts,

La CGS sur toutes leurs économies, Sur leur patrimoine aussi.

Et comme on dit, plein pot Partout puisqu’ils ne sont plus en activité, Alors on ne va pas leur faire de cadeau.

Ah ! On les oublie un peu trop Quand il faut faire une réduction, Donner un avantage ou autre action…

On pense à eux quand il faut trouver Du temps à donner aux autres Ou une aide financière

Pour dépanner d’une manière Ou d’une autre ?

Voyez, nous sommes Les maudits retraités, Entrez dans notre royaume !

Les retraités Sont bons à aider Les enfants et petits-enfants,

A puiser dans leurs économies. Tout le monde compte sur eux,

Un petit service par ici, Un petit peu d’argent par là Pour rendre les autres heureux.

C’est sûr, ils n’ont rien à faire Et ils ont plein de sous.

Elle n’est pas belle la vie

Des retraités ! De quoi se plaignent-ils Les retraités ?

Il faut savoir aussi Qu’avant d’être retraités, Ils travaillaient vraiment.

On ne veut pas les garder Au travail après 60 ou 65 ans, Il faut s’en débarrasser

Car en fin de carrière Les salariés du privé Et les fonctionnaires Coûtent trop cher.

Il faut donc qu’ils dégagent C’est vrai, quoi, à leur âge !

Les cheveux gris ou blancs, C’est embêtant et effrayant, On n’en veut plus

Alors qu’ils auraient pu Encore être utiles en travaillant.

Mesdames, Messieurs, vous qui critiquez Les retraités,

Supprimez toutes les associations Où ils sont bénévoles Sans réclamer un sou Pour le temps passé à aider Ou pour leurs déplacements. Les retraités sont généreux.

Supprimez les agences de voyage, On verra qui fera vivre Les marchands de rêve ! Et les retraités N’auront plus qu’à rester chez eux !

Les retraités Se lèvent assez tôt Et quand ils vont faire leurs courses. Là, encore, on se moque d’eux

Car ils sont là dès l’ouverture. S’ils partent de bonne heure, C’est pour ne pas encombrer les magasins

Et ne pas gêner les jeunes générations Qui feront tranquillement leurs courses Aux autres heures.

Les retraités Alors, quoi ? Ils ont le droit De vivre comme vous !

Aimez-les Gâtez-les La vie passe trop vite Et sans les retraités Elle serait triste !

Voyez, nous sommes Les maudits retraités,

Entrez dans notre royaume Vous y serez bien reçus Et nous ne nous plaindrons plus !

Elle n’est pas belle la vie !  La vie de retraités. "

Merci Christiane !  

Chers amis vous qui passez sur le réseau, si vous êtes retraités, vous vous reconnaitrez, si vous ne l'êtes pas, profitez bien encore de votre temps  "d'actifs" mais vous serez retraités, vous aussi, un jour, je vous le souhaite, car c'est un temps très chouette mais pas comme certains "disent" ! ;-)

Vous verrez...qu'avec le temps, il n 'y a  pas que du bon temps, mais ça, c'est une autre histoire ! 

 

* Christiane, est un prénom féminin d'origine latine. Ce prénom est inspiré du terme latin Christus qui signifie « Christ ». Que Dieu la garde !

 

 

Tag(s) : #Mes histoires

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :