Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Certains disent même,  "c'est la pagaille" ! Heureusement le Printemps ne se laisse pas intimider... il arrive doucement, fleur après fleur...

Un peu de pagaille apparente m'interpelle dans cette crise sanitaire , on s'interroge.. :  Á qui s'adresser pour se faire vacciner  contre la  Covid-19? Son médecin généraliste ? Son pharmacien ? Un centre de vaccination ? 

Voici, tranche d'âge par tranche d'âge, les différentes possibilités que j’ai retenues de la  dernière conférence de presse    tenue par le Premier Ministre. En attendant la prochaine. Cela me rappelle le temps où on me payait pour faire des travaux d’études, j'ai réuni les infos les plus précises  

Sachant pour ce ne sont que des possibilités dans la mesure où la vaccination n’est toujours pas obligatoire en France  (Hélas) c’eût été trop simple,  et que,  pour notre cas, rien n’est vraiment prévu ! Vivants chez nous, ni en Ehpad ou  USLD ;  ni en Résidence pour personnes âgées pour être vaccinés  « à domicile » : les deux vaccinodromes  nantais  ne sont accessibles qu' en transports en commun à 35 ou 45 mn de notre domicile dans des délais non encore précisés * Bien trop loin !  ... 

Pour les plus de 75 ans : c’est toujours dans un centre de vaccination  mais sur rendez-vous obligatoirement, il faut consulter le site sante.fr qui indique les centres de vaccination -ouverture de centres de vaccination à partir de  ce week-end  désormais-   les plus proches de chez ...eux ? 

Pour les 50-74 ans avec comorbidités : chez le médecin généraliste ou le pharmacien "Pour se faire vacciner, contacter son médecin traitant. De plus en plus de médecins de ville proposent aujourd'hui la vaccination. Se faire vacciner par son médecin traitant reste le canal privilégié. 

à partir du 15 mars", selon un décret paru vendredi 5 mars au Journal officiel, les pharmaciens et les sages-femmes sont désormais autorisés à prescrire et injecter les vaccins contre le Covid-19, sauf cas particuliers.

Les infirmiers, eux, peuvent à présent injecter les vaccins à vecteur viral comme celui d'AstraZeneca sans qu'un médecin soit systématiquement présent (ils doivent en revanche s'assurer "qu'un médecin puisse intervenir à tout moment" pour ceux à ARN messager comme ceux de Pfizer ou Moderna). Concrètement, il faudra donc prendre rendez-vous soit avec son médecin généraliste, soit avec son pharmacien. Chez le pharmacien, "cela se passera comme pour la grippe, il n'y aura pas besoin d'une prescriptionLes modalités concrètes doivent être précisées dès la semaine prochaine.

Pour les 50-74 ans sans pathologie grave : 

Pour la tranche d'âge de 50 à 74 ans "sans pathologie particulière", la vaccination débutera à "compter de la mi-avril", Le vaccin pourra être administré par un médecin, un pharmacien ou un médecin du travail. Il faudra donc soit prendre rendez-vous en ligne dans un centre, soit par téléphone ou par internet auprès de votre médecin ou de votre pharmacien. A suivre donc ...

Pour les moins de 50 ans avec pathologie grave

Enfin, depuis le 18 janvier, les adultes de tous âges en situation de risque grave par rapport à la  Covid-19 sont "prioritaires" pour la vaccination, Ils peuvent se faire vacciner soit dans un centre de vaccination, sur rendez-vous, soit par leur médecin généraliste, soit par le médecin du travail. 

Sans conditions d’âge,  le personnel dit « soignant » et les pompiers, aides à domicile, ...peuvent se faire vacciner.

Bon à savoir ? Chez nous, à Nantes,  le CHU est réservé aux professionnels de santé,  il n'existe que deux centres pour les plus de  75 ans qui conduisent ou se transportent facilement!   

1- Centre de Vaccination - REZE - Confluent2 Rue Eric Tabarly, 44200 NANTES - 08 06 00 03 44 - Prendre rendez-vous en ligne 2- Centre de Vaccination COVID - NANTES Nord - Salle Erdre 251 Route de Saint Joseph, 44300 NANTES - 08 06 00 03 44 - Prendre rendez-vous en ligne 

  • * En raison d'une forte demande, ces centres n'ont  plus de disponibilités  ( aux dernières nouvelles 1) 

Question subsidiaire ?  Faut-il laisser les patients choisir leur vaccin? Celui d’AstraZeneca est boudé par le grand public français comme par les médecins et personnels de santé, alors que la Haute Autorité de santé vient d’élargir sa recommandation aux personnes de plus de 65 ans... je dis ça ..

Nous on en profite pour réfléchir et l'on espère que la méthode sera meilleure dans quelques temps..;

On patiente, on patiente...Et vous ? 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :