Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Docteur,  pourquoi je ne ressens pas la chaleur ?"   "Ne vous affolez pas, ce n’est pas une maladie, juste  un symptôme  qui apparaît simplement avec l'âge !"  Répond  le médecin  calme, disponible, à l'écoute et particulièrement consciencieux  face aux inquiétudes légitimes de ceux, plus âgés qui entendent "à la télé" dire qu'il fait  en ce moment une chaleur historique... qu'ils ne ressentent pas ! 

"Il faut savoir que la personne âgée ( ≥ 85 a)  présente une capacité réduite d’adaptation à la chaleur  caractérisée par  la  réduction  de la perception de la chaleur,  c’est un phénomène tout à fait normal parce que chez la personne âgée, le nombre de glandes sudoripares a diminué, au fur et à mesure de l’âge."

  • En cas de vague de chaleur (diurne et nocturne), ces glandes sont stimulées en permanence mais moins nombreuses : au bout de quelques jours, elles « s’épuisent » et la production de sueur chute. La température corporelle centrale augmente, du fait, essentiellement, d’une réduction des capacités de thermolyse par évaporation. Ce phénomène est accentué par le fait que l’énergie demandée est alors importante et dépasse les capacités d’une personne âgée, souvent atteinte de plusieurs pathologies...
  • En période de canicule, la température peut dépasser les 40°C localement. En fonction de notre âge et de  nos gênes  comme des traitements que nous prenons les fortes chaleurs ne seront pas ressenties de la même manière...Si notre histoire vous intéresse, voici ...

Voici quelques conseils destinés aux personnes âgées et à leur entourage !

  1. Limiter l’augmentation de température de l’habitation  en particulier Fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil-  matin devant après-midi derrière !  
  2. Maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure.
  3. Ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit.
  4. Provoquer des courants d’air dans tout le logement dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.
  5. Éviter d’utiliser des appareils électriques chauffants (four, ordi...).
  6. Éviter les expositions du corps  à la chaleur !
  7.  Penser aux Indispensables -  ""Se mouiller régulièrement la peau"" pour cela appliquer des linges ou un gant humide(s) sur le visage, le cou, les bras, les avant-bras, les jambes.
  8. Vaporiser de l’eau sur le visage et les autres parties du corps à l’aide de brumisateurs éventuellement  (éviter les appareils sous pression, trop coûteux ; préférer les vaporisateurs, type repassage ou arrosage de plantes). De temps en temps. 
  9. Favoriser l’évaporation de cette eau par un léger courant d’air:  un éventail,  ou un petit  ventilateur...
  10. Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif et continuer à manger normalement (apports d’eau et de sel suffisants) : - boire environ 1,2 litre d’eau par jour. Préférer  les soupes froides, compotes de fruits, jus de fruits, fruits et légumes riches en eau (pastèque, melon, fraises, pêches, tomates, courgettes et concombres), yaourts (un yaourt hydrate aussi bien qu’un verre d’eau).

     

Lui, il dit ça ...moi  je fais comme ça !  Et vous ? 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :