Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !
Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !

Chers amis, nous ne lâchons rien ! On vous dit "pourquoi" bien clairement !

Notre Dame des Landes : Une urgence pour le gouvernement car le calendrier est connu ! L’État souhaite engager un début de travaux à l’automne 2016 pour garantir la validité du contrat avec Vinci et la déclaration d’utilité publique du 9 février 2008 qui devient caduque début 2018 si les travaux n’ont pas été engagés avant. ;-) Vous le saviez, je suppose ?

  • Ni les enjeux environnementaux, économiques, sociétaux ou démocratiques n'ont été pris en compte lors du vote de dimanche dernier : c' est l’opportunité qui a primé !
  • Il nous faut rester très vigilants en particulier sur les risques de violences sur la zone en cas de tentative d'évacuation par la force !

Je reprends à mon compte le texte qui suit après le vote de dimanche dernier en Loire-Atlantique ! Merci de nous soutenir ceux qui souhaitent partager et prendre soin de notre Maison commune pour laisser un avenir à nos descendants !

"Le vote du 26 juin est favorable à la construction de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Mais il appelle plusieurs observations.

Ce texte est aussi disponible sur le blog https://nddlbiencommun.wordpress.com/

Un vote d’opportunité

Le vote est globalement favorable à cet aéroport au nord du département, plus défavorable autour de l’aéroport actuel (sauf St Aignan-de-Grand-Lieu).

On peut supposer que ceux qui escomptent une augmentation d’activité économique à proximité de chez eux ont voté « oui » et que ceux qui redoutent une diminution d’activité économique ont voté « non ».

C’est donc l’opportunité qui a primé.

Le vote est nettement défavorable dans les 10 communes autour de Notre-Dame-des-Landes, et Nantes comme Bouguenais sont pratiquement à 50/50.

Où sont les enjeux de long terme ?

Le vote n’a porté que sur question de la localisation de l’aéroport, pas sur les enjeux environnementaux, économiques, sociétaux ou démocratiques qui ont agité le milieu des militants, ni sur le Bien commun qui nous a mobilisé.

C’est un vote qui n’est pas à la hauteur des enjeux, car la question n’était pas à la hauteur des enjeux.

Ceci nous renvoie aux réflexions sur l’absence de recherche d’un consensus et l’inadaptation de notre système démocratique aux enjeux de long terme.

La grandeur politique se révèle quand, dans les moments difficiles, on œuvre pour les grands principes et en pensant au bien commun à long terme. Il est très difficile pour le pouvoir politique d’assumer ce devoir dans un projet de Nation. LS 178

Nous considérons donc qu’il est important de continuer à nous mobiliser pour une réelle conversion écologique, de chacun et de la société.

Le 9 juillet, lors du rassemblement annuel à Notre-Dame-des-Landes-qui inclut une réflexion sur les grands projets inutiles, nous participerons au débat sur "L’éthique et les grands projets" , avec entre autres des représentants du Diocèse de Troyes sur le projet d’enfouissement de déchets nucléaires "de Bure".

L’existence de lois et de normes n’est pas suffisante à long terme pour limiter les mauvais comportements, même si un contrôle effectif existe. LS 211

Le calendrier à venir :

Plusieurs recours sont en attente d’appel,

- Sur l’accès aux données chiffrées de l’étude préalable à la DUP (Déclaration d’utilité publique), - sur la loi sur l’eau et les espèces protégées.

- La Commission Européenne n’a pas encore rendu son avis sur l’impact environnemental du projet global incluant les dessertes routières.

L’ordonnance sur la consultation du 26 juin est attaquée au fond.

Rien n’est donc terminé et nous considérons qu’en l’attente, rien d’irréversible ne doit être engagé sur le terrain : ni travaux ni expulsions.

Le calendrier est connu : l’État souhaite engager un début de travaux à l’automne 2016 pour garantir la validité du contrat avec Vinci et la déclaration d’utilité publique du 9 février 2008 qui devient caduque début 2018 si les travaux n’ont pas été engagés avant.

Il nous faut donc rester très vigilants en particulier sur les risques de violences sur la zone en cas de tentative d'évacuation par la force.

"Notre souci comme chrétiens est de contribuer à trouver une solution pacifiée et respectueuse de tous".

A l'appel du pape François, continuons à nous mobiliser pour la conversion écologique !

La société, à travers des organismes non gouvernementaux et des associations intermédiaires, doit obliger les gouvernements à développer des normes, des procédures et des contrôles plus rigoureux. Si les citoyens ne contrôlent pas le pouvoir politique – national, régional et municipal – un contrôle des dommages sur l’environnement n’est pas possible non plus. LS 179

Nddl LaudatoSi nddl.laudatosi@gmail.com

Chers amis : dont acte ! ~~Ne lâchons rien !

Ni travaux ni expulsions.

Informations sur : https://www.acipa-ndl.fr/

Tag(s) : #Mes engagements

Partager cet article

Repost 0