Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariés ou non, là n'est pas la question  ! Mariés ou non, là n'est pas la question  !
Mariés ou non, là n'est pas la question  ! Mariés ou non, là n'est pas la question  !

Mariés ou non, là n'est pas la question !

Naître sans père !

"Hélas, c’était à prévoir. C’est la stratégie des « petits pas » dans la destruction de notre conception de l’homme, fondée sur le respect absolu de la personne humaine". ...

Depuis le « mariage pour tous », la définition du mariage a changé, la définition de la filiation a changé, la définition de la filiation a changé. Nous ne sommes plus dans la vision de la naissance d’un enfant comme don mutuel des personnes. Selon cette logique, nous aurons bientôt la gestation pour autrui (GPA).

"Malheureusement, tout cela n’étonne plus. De là à l'accepter ! Non ! 

Dans un avis rendu public ce mardi 27 juin, le Comité Consultatif National d’ Ethique se montre favorable à l’accès des couples de femmes et des célibataires à la procréation médicalement assistée (PMA). Au nom de la souffrance des femmes et de l’évolution de la société, le CCNE assume le basculement vers « de nouvelles façons de donner vie à des enfants ». 
Sans père ...

Plus loin que la Loi Taubira ! 

Mon Dieu !

Que de nouvelles pertes de repères pour ceux qui vont encore s'égarer dans une nouvelle désorganisation des principes "structurants" de filiations ! Ce qui signifiera que les enfants seront désormais conçus et mis au monde en étant délibérément privés de père. Quelle dévalorisation de l'homme désormais ...Quelle marchandisation des corps ! Mon Dieu qu'avons-nous faits ! Ou pas faits pour en arriver-là !
Hommage à ceux qui m'ont donné un père et une mère. Hommage à ceux qui m'ont permis de donner un père et une mère aux miens...
Pitié pour celles et ceux qui souffrent de ne pouvoir donner la vie parce que leurs orientations ne le leur permettent pas. Démunis de véritable reconnaissance dans la dignité d'êtres humains, ils ont choisi, manipulés par  "des lobbies"  sans foi ! Les manipulant pour leur faire croire qu'ils doivent aussi être  "comme" ...

Ce n'était pas la bonne réponse. 

S'accepter différents. C'est la seule réponse. Pas toujours facile, mais c'est un fait, il faut accepter que les montagnes sont des montagnes, et les vallées restent des vallées...  

Ce que nous  "devions" construire ensemble, que chacun s'accepte ! Cela ne  fait pas  des célibataires, des lesbiennes des êtres moins importantes au regard de Dieu ...

"Tout homme est une histoire sacrée: l’homme est à l’image de Dieu". Quelle que soit sa place, chaque être a une place unique et ne doit pas vouloir être comme "un autre"    !
Il y a des femmes et des hommes qui  peuvent naturellement procréer et d'autres pas !  
 
"Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre, la nature, les animaux et l'homme et la femme"...Et Dieu vit que cela était bien ! 

Mgr Michel Aupetit, évêque de Nanterre, "médecin" et membre du Conseil Famille et Société de la Conférence des évêques de France, s’élève contre la décision de la PMA  et encourage à chacun à  dire que l'on est contre et à expliquer pourquoi   :

http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/societe/mgr-michel-aupetit-sur-la-pma-l-eglise-et-les-chretiens-doivent-s-exprimer-220993

Pour aller plus loin ...

La réaction de la conférence épiscopale était attendue depuis la publication par le Comité d'Ethique d'un avis favorable à l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes homosexuelles et aux femmes célibataires.

L’Église de France aura pris le temps de ciseler sa réaction à la décision du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui a indiqué mardi matin qu’il était favorable d’ouvrir l’accès à la PMA aux couples lesbiens et aux femmes célibataires. La réaction est finalement tombée mercredi après-midi, via un communiqué de presse aussi laconique que précis, la conférence des évêques de France (CEF) soulève une série d’observations et de réserves concrètes.

Tout en rappelant tout au long du document leur souci du dialogue et du consensus, les évêques anticipent les conséquences de l’avis du Comité d’Éthique (qui pourrait rapidement ouvrir la voie à un projet de loi) et émettent les objections fondamentales suivantes :

  • L’ouverture de la PMA non seulement s’accommoderait de la rupture des schémas traditionnels de filiation, mais irait même jusqu’à « organiser (…) une filiation sans père ».
  • La CEF écarte toute interprétation compassionnelle ou humanitaire et considère qu’une telle démarche revient à mettre en place une « instrumentalisation de l’enfant pour apaiser une souffrance ».
  • Les évêques déplorent qu’un paramètre essentiel ait été écarté de la réflexion du comité, à savoir le « bien-être de l’enfant ».
  • Fidèles à sa position traditionnelle, la conférence rejette le concept de « droit à l’enfant » (et privilégie par conséquent les droits de l’enfant).
  • Par ailleurs, l’épiscopat conteste la systématisation des réponses médicales à des problématiques sociétales. Sous-entendu : ce qui est faisable scientifiquement n’est pas forcément souhaitable anthropologiquement.
  • Enfin, la CEF souhaiterait voir précisées « les conditions d’accès de faisabilité » de l’insémination artificielle avec donneur (IAD) qui ne sont pas évoquées dans le rapport, et ce de manière assumée.

Si les évêques accueillent plutôt favorablement le maintien de l’interdiction de la GPA et de la congélation des ovocytes, soutenue par le CCNE, ils estiment néanmoins qu’irrésistiblement, la PMA sera également ouverte à terme aux couples homosexuels masculins au nom du principe d’égalité.

Lire aussi : PMA : la décision du Comité d’éthique suscite des réactions d’inquiétude

https://fr.aleteia.org/2017/06/27/pma-la-decision-du-comite-dethique-suscite-des-reactions-dinquietude/

 

 

Tag(s) : #Point de vue

Partager cet article

Repost 0